Formulaire de signature de l'Élan Global


Vous préparez une activité en lien avec l'environnement? Vous aimeriez mobiliser votre milieu? Faites signer l'Élan Global à vos proches et votre communauté.

Il suffit d'imprimer ce formulaire, de recueillir des signatures et de nous le renvoyer par la poste ou en format électronique (photo ou scan) à elanglobalqc@gmail.com !


Thumbnail print

Formulaire de signature de l'Élan Global
(PDF)

Affiches


Vous voulez enjoliver votre milieu avec des images de l'Élan? Imprimez nos affiches en format 11 x 17 et tapissez-les PARTOUT!



Thumbnail print

Affiches 11 x 17
(ZIP)

Infographies


Prenez d'assaut les médias sociaux! Téléchargez les infographiques ci-dessous, faites-en vos photos de profil et/ou partagez-les sur Facebook avec un message pour inciter les gens à signer le manifeste.



Thumbnail facebook

Infographies
(ZIP)

Procurez-vous un T-shirt de l'Élan Global


...Et faites l'envie de tous! Ils sont fabriqués au Québec de matériaux 100% écologiques!



Thumbnail link

Portez Blank & Voyou

Images à partager


Thumbnail facebook

Format Facebook
(180x180, 1200x630)

Thumbnail twitter

Format Twitter
(400x400, 1024x512)

Thumbnail print

Format impression
(EPS)

Qu’est-ce que le désinvestissement?

Le désinvestissement est l’action de se défaire de ses investissements dans les entreprises liées à l’exploration ou à l’exploitation des hydrocarbures (pétrole, charbon et gaz naturel), qui sont à l’origine de 2/3 des émissions de gaz à effet de serre. Alors que la crise climatique ravage déjà notre planète, la communauté internationale a décidé de limiter le réchauffement global à 2°C afin d’empêcher des changements climatiques catastrophiques. Il est impossible d’y arriver en brulant toutes les réserves prouvées d’hydrocarbures sur Terre.

Au Canada, les trois-quarts des réserves de pétrole, 85% des sables bitumineux et le quart des réserves de gaz naturel doivent donc rester dans le sol. Le lobby pétrolier empêche tout progrès politique dans cette direction. Le seul choix qu’il nous reste est d’affronter l’industrie fossile directement. Comme première étape, la logique veut que l’on arrête de leur donner notre argent. Désinvestissons pour mieux réinvestir dans les énergies renouvelables et une économie verte et solidaire.

C’est pourquoi il existe un mouvement mondial de désinvestissement dans les universités, les entreprises, les syndicats, les fonds de pension, etc. à rompre leurs liens financiers avec l’industrie des combustibles fossiles. En désinvestissant de ces entreprises, nos institutions peuvent faire preuve de leadership dans la lutte contre les changements climatiques. Ensemble, nous pouvons démanteler le pouvoir et l’influence dont cette industrie a bénéficié pendant de nombreuses années.

Fossil Free​, une initiative de 350.org, compte plus de 600 campagnes de désinvestissement à travers le monde, dont 300 en Amérique du Nord.

En septembre 2014, le Rockefeller Brother Fund (RBF) a annoncé qu’il désinvestissait la quasi totalité de ses actifs des énergies fossiles, ce qui représente près de 860 millions de dollars​. Cette initiative fait partie de la Coalition mondiale Divest­Invest, composée de près de 650 individus et 180 institutions (organisations religieuses et philanthropiques, fonds de pension, gouvernement locaux, etc.) s’étant engagés à désinvestir leurs actifs, totalisant plus de 50 milliards de dollars US, des énergies fossiles.

En mars 2015, le prestigieux quotidien britannique The Guardian annonçait qu’il désinvestira également un fonds de 800 millions de livres. En partenariat avec 350.org, il lançait au même moment une campagne climatique mondiale pour demander aux deux plus grandes fondations – la Fondation Bill & Melinda Gates et le Wellcome Trust – de retirer leurs investissements des énergies fossiles. Pour en savoir plus >

Sources: 350.org, Fossil Free, Fossil Free France, McGlade (2015), Guardian (2015)

Qu’est-ce que l’investissement responsable?

Pour l’investisseur particulier, l’investissement responsable consiste à faire des choix d’investissements (par le biais d’un gestionnaire de fonds ou par la sélection et la gestion d’investissements individuels) à l’aide desquels il souhaite contribuer à promouvoir l’adoption par les entreprises de meilleures pratiques sur le plan social et environnemental. Au fil des années, plusieurs stratégies ont d’ailleurs été développées afin de l’aider dans l’atteinte de ces objectifs.

Pour certains investisseurs particuliers, l’adoption de pratiques responsables par les entreprises (ex. une gestion plus pointue des risques environnementaux) permet un meilleur contrôle des risques financiers. Pour leur part, d’autres investisseurs sont plutôt motivés par la perspective de pouvoir contribuer au développement économique, social et environnemental de la société.

Dans un cas comme dans l’autre, que l’on parle d’investissement responsable (IR), d’investissement durable, éthique, vert, ou encore d’investissement à impact, l’idée centrale consiste, autrement dit, à faire une différence avec son argent, tout en le faisant fructifier.

Source: Ethiquette.ca

Publications

Pineault et L’Italien, 2012. «Se sortir la tête du sable: La contribution de la Caisse de dépôt et placement du Québec au développement des énergies fossiles au Canada», Institut de recherche en économie contemporaine, février 2012, en ligne.

Ansar et al., 2013. «Stranded assets and the fossil fuel divestment campaign: what does divestment mean for the valuation of fossil fuel assets?», Stranded Assets Programme, Smith School of Enterprise and the Environment – University of Oxford, octobre 2013, en ligne. (En anglais seulement)

Bullard, 2014. «Fossil fuel divestment: a $5 trillion challenge», Bloomberg – New Energy Finance, White Paper, 25 août 2014, en ligne. (En anglais seulement)