Table d’experts sur les hydrocarbures: 25 000 Québécois demandent l’arrêt des projets pétroliers au Québec

15 juin 2015 - Alors que le gouvernement du Québec tient aujourd’hui une table d’experts sur les hydrocarbures en prévision du dépôt l’automne prochain de sa politique énergétique, plus de 25 000 personnes ont déjà signé le Manifeste pour un Élan Global qui demande l’arrêt de tous les projets d’exploration, d’exploitation et de transport de pétrole pour fins d’exportation au Québec. La table d’experts composée de professionnels des secteurs pétroliers et gaziers albertain, norvégien, français et américain vise à discuter des conditions de développement de la filière hydrocarbures au Québec.

Les membres du collectif Élan Global estiment que Québec fait fausse route en ouvrant la porte à la poursuite des projets pétroliers en sol québécois qui vont à l’encontre de la protection du climat et des objectifs québécois de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Sans parler des autres risques et impacts environnementaux, notamment pour l’eau potable de milliers de Québécois. Les signataires de l’Élan Global dénoncent l’invasion pétrolière de notre territoire et rappellent leurs demandes :

  • la fin des projets d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures en sol québécois.
  • l’arrêt de tout passage de pétrole à des fins d’exportation sur notre territoire, que ce soit par train, oléoduc ou navire-citerne.
  • l’adoption par le gouvernement du Québec d’un plan crédible pour réduire notre consommation de pétrole de 50% d’ici 2030 et atteindre la neutralité carbone pour 2050.
  • Le retrait de la Caisse de dépôt et placement du Québec du secteur des combustibles fossiles. L’argent de nos retraites ne doit pas appauvrir nos enfants. Il doit servir à assurer leur avenir.

Le collectif Élan Global rappelle que la crédibilité du Québec sur le climat sera remise en question si le gouvernement va de l’avant avec une politique énergétique qui permet l’expansion de l’industrie pétrolière au Québec alors qu’il existe un fort consensus scientifique à l’effet que la grand majorité des réserves de pétrole dans le monde doivent demeurer inexploitées pour résoudre la crise climatique et que le G7 appelle à une transition hors des combustibles fossiles avant la fin du siècle. Le Québec doit miser sur ce qui a fait sa force : les énergies propres et l’innovation.

À propos: L’Élan Global est un collectif d’objectrices et d’objecteurs de conscience qui souhaitent libérer le Québec des hydrocarbures et bâtir un monde juste et viable. Lancé le 7 avril dernier, appuyé alors par plus de 200 personnalités publiques issus des milieux scientifiques, culturels, politiques, environnementaux, économiques et universitaires, le Manifeste pour un Élan Global a, depuis, récolté plus de 25 000 signatures.

Les initiateurs du Manifeste pour un Élan global sont Camil Bouchard, Dominic Champagne, Jérôme Dupras pour Les Cowboys Fringants, Karel Mayrand, Gabriel Nadeau-Dubois, Éric Pineault, Annie Roy et Laure Waridel.

-30-

Seront disponibles pour accorder des entrevues lundi: Gabriel Nadeau-Dubois, Camil Bouchard, et Karel Mayrand.

Pour obtenir une entrevue, les médias peuvent contacter: Sophie-Anne Legendre - [email protected] ou 514-691-1829

Source : Collectif de l’Élan Global